HomeAbout UsContact Us
Why Vitamin D?
Why Vitamin D?
Why Vitamin D?
Why Vitamin D?
Why Vitamin D?
Too Must Vitamin D?

Trop de vitamine D est extrêmement rare, mais cela peut survenir et doit être évité. Découvrez ici ce qu'il peut advenir avec des niveaux élevés de vitamine D.

Trop de vitamine D

La vitamine D peut être dommageable lorsque prise en excès. Une intoxication à la vitamine D est extrêmement rare mais peut survenir suite à un apport accidentel ou intentionnel de doses élevées de vitamine D. La quantité de vitamine D pouvant causer une intoxication est de plus de 4 fois la quantité qu'un adulte obtient naturellement avec une exposition au soleil. La plupart des rapports de toxicité à la vitamine D ont révélé des erreurs dans les installations de fabrication de vitamine D ou dans le dosage de la prescription de la vitamine D.

Les symptômes et conséquences d'une toxicité due à la vitamine D:

  • Des doses élevées de vitamine D peuvent conduire à des niveaux élevés de calcium dans le sang. Cela est connu sous le nom d'hypercalcémie.
  • L'hypercalcémie est un niveau de calcium élevé dans le sang (écart normal: 9-10,5 mg/dl ou 2,2-2,6 mmol/l). Cela est normalement trouvé en laboratoire et comporte peu de symptômes. Toutefois, les personnes présentant une hypercalcémie peuvent ne ressentir aucun symptôme et peuvent découvrir leur condition à l'aide d'un test de laboratoire qui peut être prescrit par un médecin.
  • Même si l'hypercalcémie présente peu de symptômes identifiables, elle peut avoir des conséquences importantes sur la santé. Par exemple, des niveaux élevés de calcium peuvent résulter en anorexie, frissons, constipation, confusion, dépression, fièvre, fatigue, augmentation de la miction, nausées, pancréatite, soif, vomissements et perte de poids.
  • Une véritable toxicité à la vitamine D se produit lorsque des niveaux élevés de calcium passent inaperçus et que ceux-ci commencent à s'accumuler dans les organes, tels que les reins, causant des calculs rénaux et biliaires.
  • Avant de provoquer une hypercalcémie, la plupart des adultes devraient consommer plus de 10 000 UI de vitamine D quotidiennement pendant plusieurs mois ou années. Aucun rapport concernant des cas d'hypercalcémie avec un apport de 10 000 UI de vitamine D quotidien pris pendant plusieurs mois n'a jamais été publié dans la littérature.
  • La plupart des patients ayant eu une toxicité à la vitamine D se rétablissent complètement après l'arrêt de la prise du supplément de vitamine D et en évitant l'exposition au soleil pendant un certain temps.

Qu'est-ce qui est trop?

Ce qui suit résume les faits pour les adultes:

La limite de sécurité en vigueur pour les suppléments de vitamine D chez les adultes est de 2000 UI (50 ug)

Une revue de la littérature démontre que la dose de vitamine D la plus basse prouvée ayant causé une toxicité chez des adultes est de 40 000 UI/jour pendant plusieurs mois.

Les agriculteurs et les sauveteurs qui sont exposés à de longues périodes au soleil produiraient 10 000 UI de vitamine D dans leur peau quotidiennement s'ils n'utilisaient pas de crème solaire3

Certains experts croient que la limite sécuritaire officielle est très conservatrice et n'est pas basée sur les données probantes actuelles.

L'énoncé suivant résume les faits concernant les nourrissons:
« L'apport tolérable maximal de vitamine D pour les nourrissons âgés de moins d'un an est fixé à 25 ug (1000 UI) par jour, basé sur des études ayant examiné l'apport le plus élevé auquel aucun effet néfaste n'a été observé sur la croissance linéaire. » Veuillez noter que l'apport tolérable maximal est défini comme étant la plus haute dose quotidienne continue d'une substance nutritive qui ne pose aucun risque de santé chez presque tous les individus.

Dans l'ensemble, il est préférable de demander conseil auprès d'un professionnel de la santé avisé familier avec la vitamine D et votre état de santé. Suivez aussi les directives sur l'étiquette du produit et informez votre professionnel de la santé si vous avez des inquiétudes.

1Cannell J., Hollis BW, Zasloff M, Heaney RP. Diagnosis and treatment of vitamine D deficiency. Expert Opin Pharmacother. 2008; 9(1);1-12.
2Standing Committee on the Scientific Evaluation of Dietary Reference Intakes: Dietary reference intakes: calcium, phosphorus, magnesUIm, vitamine D and fluoride. National Academy Press, 1997.
3Vieth R. Vitamine D supplementation, 25-hydroxyvitamine D concentrations and safety. Am J Clin Nutr. 1999; 69; 842-856
4Hathcock JN, Shao A, Veith R, Heaney R. Risk assessment for vitamine D. Am J Clin Nutr. 2007; 85; 6-18
5Suppléments de vitamine D pour nourrissons allaités 2004. Santé Canada, document de recommandations (p3)